La corruption dans le sport est un véritable fléau. Les montants exorbitants de certains sports attirent des personnes mal intentionnées. Le sport le plus touché est le football car il est le plus populaire. Puis, il y a le tennis qui est très touché par cela. Il est plus facile de corrompre une seule personne, qu’une équipe complète. 

            Les matchs truqués sont principalement repérés dans les pays de l’Europe de l’Est, en Asie ou encore en Amérique du Sud où la mafia est très présente. Les matchs truqués sont principalement des matchs sans forcément d’enjeu, sans beaucoup de visibilité médiatique dans des championnats et divisions inférieurs. Il est plus facile de convaincre un joueur qui gagne peu d’argent, plutôt qu’un joueur qui gagne des millions d’euro. 

            Les organisations mafieuses qui truquent les matchs font, dans la plupart des cas, appel à des personnes clés de l’équipe. On pense notamment au gardien de but, aux défenseurs centraux, au capitaine ou au personnes présentes depuis de nombreuses années. Généralement, lors d’un match truqué, il y a seulement quelques personnes avertis. Les autres subissent les conséquences de la corruption. 

            Pour les parieurs sportifs, il existe deux critères pour repérer si le match est truqué. Tout d’abord, il faut surveiller l’évolution des côtes. Les côtes peuvent augmenter ou baisser de façon significative sans raison. Ensuite, il faut observer les volumes de mises engagées sur le marché des paris sportifs. Par exemple, si vous avez des millions d’euro sur un match de D3 Biélorusse, posez-vous des questions.

Pour ces deux raisons, il faut se méfier avant de parier et bien observer pour ne pas se faire avoir par un match truqué. 

Louis MARIN