Cette dernière journée de Ligue 1 avait énormément d’enjeu que ce soit pour le titre, les places européennes mais aussi pour la place de barragiste. Toulouse, vainqueur des plays offs de la Ligue 2, attend le barragiste de la Ligue 1. 

Lille champion, l’europa league pour Lyon.

Lille avait son destin entre les mains. Pour ce dernier match, les Lillois affrontaient les Angevins qui n’avait plus rien à jouer. De son côté, le PSG se déplaçait à Brest qui avait encore son maintien à assurer. Au final, après des buts de David et Yilmaz, les Lillois s’imposent 2-1 au stade Raymond Kopa et remportent le trophée 10 ans après son dernier sacre. Malgré sa victoire 2-0 à Brest, le PSG restera deuxième du championnat.

Du côté de la 3ème place, Monaco et Lyon se battaient encore. Monaco avait un déplacement difficile à Lens tandis que Lyon recevait Nice. Dans un match spectaculaire et pour la possible dernière de Depay, les Lyonnais vont s’incliner 3-2. Ils disent donc adieu aux espoirs de ligue des champions. Pourtant, les Monégasques avaient buté sur une solide équipe de Lens (0-0) ce qui laissait une énorme opportunité à Lyon de passer 3ème. C’est donc Monaco qui jouera les barrages de la Ligue des Champions.

À noter que Rennes, en s’imposant 2-0 contre Nîmes, assure sa place pour la première édition de l’Europe Conférence Ligue. 

Le rire jaune des canaris.

Bordeaux, Lorient, Strasbourg, Brest et Nantes étaient les 5 clubs concernés pour la place de barragiste. 

Les plus en danger étaient le stade Brestois avec la réception du PSG qui jouait le titre. Dans cette course au barrage, les Girondins s’en sont sortis avec une victoire 2-1 à Reims et finissent malgré tout 12ème de ce championnat. Strasbourg affrontait un concurrent direct, Lorient. Un match nul 1-1 qui assurait la place dans l’élite pour les deux clubs la saison prochaine. Les deux clubs étaient surement au courant des résultats à Nantes et Brest durant la rencontre. Du côté du stade Francis-Le Blé, Kylian Mbappé vient balayer les espoirs de Brest à la 71ème minute pour le but des 2-0. Tous les yeux brestois sont rivés sur le résultat de Nantes. 

Déjà 18ème avant cette journée, Nantes recevait un adversaire coriace : Montpellier. Après un match intense et rythmé, Michel Der Zakarian va jouer un mauvais tour à son ancien club en allant s’imposer 2-1 à La Beaujeoire et en enterrant les espoirs de maintien des Nantais. Une dernière chance s’offre aux Nantais, les barrages contre les Toulousains. 

Julien Fernandes